Battlefield 2042 – ça fait BIM BAM BOOM

play ‘la chevauchée des Valkyries’

Aaah un nouveau Battlefield ! Et avec lui son lot d’explosions et de cascades pour les Schwarzy en herbe (époque Commando) !
Ayant accès à la Béta par le biais du Xbox Game Pass, je n’ai pas boudé mon envie de voir de quoi il retourne au pays du jeu vidéo sous l’angle Michael Bay.
Pour cette Béta publique, une seule map était disponible et un seul mode de jeu.
Alors BF2042 reprend dans les grandes lignes ce qu’on a vu dans Battelfield 4, on laisse donc le contexte pseudo-historique des Battlefield 1 et Battlefield V, pour revenir à du conflit contemporo-futuriste. C’est à dire qu’on retrouve un équipement classique pour répandre gentiment la paix, comprenant les armes habituelles de tous les jeux du genre, avec quelques ajouts emprunts de modernité comme les drones et « chien robots ».
Premier changement, le système de classes qui disparait au profit d’un système de capacités. C’est à dire que l’équipement de notre personnage est libre suivant ce qu’on aura débloqué et qu’à cet équipement s’ajoutera une capacité spécifique à l’avatar choisi. Pour le moment s’agit de choisir entre un grappin, une tourelle, un pistolet de soin, ou un drone. Si ce changement peut sembler mince du prime abord, il change drastiquement la manière dont on sera armé pour affronter les situations. Ainsi chaque joueur est plus facilement polyvalent en composant à souhait son paquetage et pourra donc dès le départ se faire un personnage sur mesure pour son style de jeu.
Autre élément tendant à rendre les joueurs plus polyvalents et plus adaptables aux situations variées et dynamiques, c’est la possibilité de modifier directement en jeu à n’importe quel moment de la partie, les accessoires fixés à son arme. Ainsi on peut ajouter un puissant zoom pour repérer de loin et éliminer à bonne distance les viles coquins du camp opposé, et aussitôt passer à une mir de courte portée pour prendre d’assaut un bâtiment.
Personnellement ce système est fort agréable car les situations changent vite dans les parties, et quand on est un bon nullard comme moi, c’est mieux de ne pas avoir l’impression qu’on choisit toujours la mauvaise classe et qu’on attend de se faire kill pour en changer de nouveau. D’autant que même si les cartes sont encore plus grandes, celle que l’on pouvait essayé n’a rien perdu de son intensité. Le level design était excellent, avec un dénivelé bien pensé créant des situations propices aux embuscades partout. Les cartes étant plus grandes, le système de zone à capturer a évolué avec plusieurs points à prendre par zone. Et c’est cela qui rend l’ensemble très dynamique avec des retournements de situations permanents. L’action n’est pas diluée au contraire.
Autre élément ajoutant du dynamisme, les conditions météo changeantes et surtout les évènements le LEVOLUTION dans son vocabulaire ici consacré. Il s’agit d’événements venant jouer les troubles fêtes dans la partie. Sur la map de la Guyane qui était dans la Béta, il s’agissait d’une tornade apparaissant aléatoirement dans la partie. Dimension aléatoire tant dans le moment de l’apparition que dans sa trajectoire. Je n’ai malheureusement pas réussi à m’approcher assez pour être emporter, mais ce sera mon premier objectif quand le jeu final sera disponible.
Car mine de rien, j’ai juste eu l’apéritif avec cette Béta publique, et le peu que j’ai goûté m’a totalement conquis pour vouloir replonger dans le jeu! D’ailleurs monter la vidéo découverte était une torture tant je voulais relancer le jeu!

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de messagerie *
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.